L’humain est capable d’humer une multitude d’odeurs, de les apprécier ou au contraire d’être indisposer. Nous les associons à la vie courante, à des souvenirs, à la vie relationnelle, au plaisir de manger, etc. D’ailleurs, la perte de l’odorat signifie très souvent la perte du plaisir de manger. Ce sujet est important est c’est pour cela que nous souhaitons l’aborder et vous informer.

Vous êtes confrontés à une quantité de molécules malodorantes qui gâche votre activité personnelle ou professionnelle.

Quelle méthode devez-vous utiliser pour enlever ces mauvaises odeurs ?

1. Détecter, identifier et quantifié
La technologie permet d’aller plus loin dans le traitement des effluves. Tout d’abord, vous devez identifier la source et si possible la quantifier. Soit vous utiliser des détecteurs mobiles professionnels pour connaître le type d’émanation, soit vous installez des sondes de mesure pour mesurer en continu la qualité de l’air. Celles-ci seront montées en sortie de gaine de ventilation. L’objectif est d’établir une liste et de déterminer les types d’émanation de gaz les plus abondants.
2.Prioriser les odeurs
Il existe trois catégories de molécules d’odeurs : soufrées, azotées et oxygénées. Même si cela pique un peu et sent très fort, la durée de vie des oxygénées étant très faible, il n’y a pas vraiment matière à agir contrairement aux soufrés où le traitement est beaucoup plus ardu.

Plusieurs solutions peuvent être utilisées pour chasser ces mauvaises odeurs ou fumées :

Masquer les odeurs

Technique utilisée essentiellement dans l’habitat et les bureaux vendue sous forme de spray assainissant, aérosol désodorisant ou bougie parfumée. Ces parfums d’ambiance qui sentent bons sont susceptibles d’être toxiques et CMR (Cancérogène ou cancérigène, mutagène et reprotoxique). Vous risquez vraiment de dégrader la qualité de l’air de votre intérieur et surtout d’altérer votre santé.

Neutraliser les odeurs

– Avec un brumisateur, vous vaporisez une grande quantité d’eau avec une très faible concentration d’huiles essentielles. Au contact de la molécule malodorante, l’association de la molécule d’huile essentielle va former ensemble une autre molécule non odorante, donnant une senteur neutre. C’est efficace. Cependant, certaines personnes peuvent être réactives aux huiles essentielles et cela peut entraîner une insuffisance pulmonaire.

– Par ozoneur à air, vous produisez des ions négatifs en grande quantité qui vont s’associer à toutes les molécules malodorantes. L’ozone O3 (très instable) va immédiatement retrouver sa composition initiale en O2. Cette technologie est largement connue et utilisée dans les stations de compostage, les stations d’épuration et l’agro-alimentaire car elle possède en plus une efficacité désinfectante et non résiduel (pour désinfecter les bouteilles de soda et d’eaux minérales). Cependant, en fonction de la puissance des générateurs, cette technologie ne peut être appliquée que par des professionnels dûment formés. Les ozoneurs à air peuvent être installé dans les conduits aérauliques des cuisines de restaurants et collectives par les professionnels de la ventilation et de la climatisation. Il existe aussi une solution mobile, appareils que nous louons à notre réseau de partenaire (si vous êtes un professionnel, contactez-nous). Ceux-ci peuvent intervenir ponctuellement pour les hôteliers, les loueurs et vendeurs de véhicules neufs et d’occasions, les entrepôts de stockage de poissons et de divers produits alimentaires, et dans toutes les situations où il y a une forte émanation de H2S et autres composés organiques soufrés.

Piéger les odeurs

L’installation de caisson de filtration dans votre CTA (Centrale de Traitement d’Air) et dans tout équipement dégageant des fumées et gaz acides ou non permet de filtrer en plusieurs étapes successives : filtration grossière des buées huileuses ou non, puis filtre fin et ultra-fin de particules, puis adsorption du gaz par charbon actif. Cette solution est efficace. Toutefois, elle nécessite de changer régulièrement les filtres ainsi que le charbon actif. Lorsque celui-ci est saturé, il relargue. L’installation de capteurs en sortie est recommandé et permet de définir précisément à quelle moment il faut remplacer les filtres. Autre précaution, différentes qualités de charbon actif existent avec une efficacité qui peut varier grandement suivant le type de polluant gazeux et le débit de l’installation. Demandez conseil auprès de nos techniciens ISOFILTER.
Si vous souhaitez un renseignement technique pour améliorer la qualité d’air intérieur, contactez-nous par téléphone ou par courriel : contact@isofilter.fr

X

isofilter