Blog

Cinq actions pour bien filtrer l’air et empêcher la poussière de pénétrer dans une cabine de peinture

Posted On août 19, 2016 at 4:37 by / No Comments

La poussière est très souvent l’intrus d’une cabine de peinture. Quel que soit votre domaine d’activité, carrosserie, atelier de réparation automobile, cycle ou motocycle, aéronautique, matériel agricole, industriel ou ferroviaire, une collectivité, une peinture de qualité nécessite une bonne préparation de surface, l’application d’un primaire puis la peinture de finition. Hélas, un seul grain de poussière et tout est à refaire : ponçage ou décapage avant peinture. Conséquence : perte de temps et d’argent.

Voici cinq actions simples à mettre en oeuvre pour ne plus subir les grains de poussières dans une cabine de peinture.

1 – Utiliser des filtres de qualité :

Les filtres pour cabines de peinture sont classés en groupes selon la taille des particules à filtrer :

  • Grosses particules : classes G1 – G2 – G3 – G4
  • Particules moyennes : classes M5 – M6
  • Particules fines : classes F7- F8 – F9

La norme EN 779:2012 est la norme européenne qui impose une efficacité de filtration minimale (EM). Elle concerne les filtres fins de classe F7 à F9. Les filtres fins sont testés sous charge électrostatique nulle et l’efficacité minimum doit être établie pour une taille de particule de 0,4 micron. Les filtres F7 doivent dépasser 35 % d’efficacité à 0,4 micron, les filtres F8, 55% et les filtres F9, 70 %.
 Les filtres F5 et F6 sont reclassifiés M5 et M6, indiquant qu’ils sont des filtres de grade « moyen » et non « fin ».

Tableau de classification des filtres selon la norme EN779
Classification des filtres à air
Groupe Classe Chute de pression
finale (test)
Pa
Arrestance
moyenne (Am)
de la poussière
synthétique
%
Efficacité
moyenne (Em) avec
les particules de 0,4 μm
%
Efficacité
minimale avec les
particules de 0,4 μm
Grosses
particules
G1 250 50≤Am<65
G2 250 65≤Am<65
G3 250 80≤Am<65
G4 250 90≤Am<65
Particules
moyennes
M5 450 450 40≤Em<60
M6 450 450 60≤Em<80
Particules fines F7 450 450 80≤Em<90 35
F8 450 450 90≤Em<95 55
F9 450 450 95≤Em 70

 

2 – Les pré-filtres d’entrée d’air :


Ces pré-filtres sont placés à l’entrée d’air de la cabine de peinture. Leur classification de qualité de filtration sont G2, G3 ou G4 selon la norme EN779:2012.
 Ils sont proposés soit en rouleau, soit découpés sur mesure. Pour des pré-filtres sur mesure, il est fortement recommandé de les faire pré-découper pour avoir une coupe nette et de qualité afin qu’ils s’adaptent parfaitement au cadre.
 Selon la marque de votre cabine de peinture, ces préfigures peuvent être plissés, généralement de qualité G3 ou G4 voire M5.
 Afin d’améliorer la rétention des poussières en entrée d’air, vous pouvez aussi trouver des filtres poches de qualité G4 ou M5 selon les préconisations du fabricant ou de l’installateur de votre cabine de peinture.

filtre-plafond-recto - Isofilterfiltre-plafond-verso - Isofilter
Filtre à poches usagé, il est temps d’en changer !

 

 

 

 

 

3 – Le filtre plafond ou plenum des cabines de peinture fermées :

Ces filtres, de qualité M5, sont généralement avec un treillis ou filet (côté sortie d’air) et sont imprégnés à coeur pour une efficacité optimale. Néanmoins, selon votre degré d’exigence, les filtres plafond existent sans treillis ni traitement gras.

 

 

 

 

 

Filtres plafond installés dans une cabine de peinture

 

 

 

4 – Prévoir un calendrier précis de changement de vos filtres à air :

Avoir les bons filtres de bonne qualité au bon endroit sont les ingrédients pour avoir une bonne qualité de filtration de l’air et ainsi éviter de polluer au maximum l’air avec des impuretés. 
Se pose la question de la propreté de vos filtres. En effet, en fonction de l’importance du temps d’utilisation de votre cabine de peinture, vos filtres vont se charger plus ou moins vite de particules polluantes et perdre ainsi progressivement leur qualité de filtration. La fréquence de changement peut être plus importante pour les filtres d’extraction collectant l’overspray ou les résidus de peinture surtout si le pigment devient pulvérulent.
 Ainsi, en vous fixant des dates de changement régulier de vos filtres, vous êtes certain de ne plus vous poser cette question de la nécessaire bonne qualité de filtration de l’air entrant dans votre cabine de peinture.

5 – La protection de votre cabine de peinture :

Les parois de votre cabine de peinture peuvent devenir de vrais nids à poussière et devenir des sources de pollution de l’air.
 Protégez les parois de votre cabine de peinture avec un film électrostatique que vous changerez régulièrement en fonction de son degré de salissures. A défaut, vous pouvez appliquer un agent dépoussiérant à l’entrée du sas de la cabine de peinture si elle en est équipée ou directement sur les parois.

 

Ces quelques recommandations et conseils devraient vous permettre d’optimiser la qualité de filtration de l’air dans votre cabine de peinture.
Si vous souhaitez des conseils plus précis, des informations complémentaires, l’équipe ISOFILTER se tient à votre disposition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X

isofilter