Blog

Posted On juin 13, 2018 at 2:37 by / No Comments

Le fioul est classé en tant que produit dangereux CMR.

Lors d’une fuite de citerne de gazoil et tuyauterie ou problème d’étanchéité de cuve de fioul, lors d’un déversement accidentel d’hydrocarbures, vous êtes confrontés à une forte odeur désagréable. Celle-ci va imprégner sols et murs et s’incruster durablement. Une ventilation seule ne suffira pas à extraire ces molécules gazeuses.

Comment faire pour enlever ces effluves de souffre et aromatiques notamment ?

Tout d’abord, vous devez identifier la source de la pollution. A l’aide d’absorbants sous forme de feuille ou de boudin, de terre de diatomé, de sciure, vous devez limiter la propagation du liquide et des odeurs. Pensez aux gants de protection pour éviter toute irritation cutanée. Pensez aux bacs plastiques pour gérer les déchets de ces absorbants.

Ventilez rapidement pour réduire la concentration dans l’air.

Vous devez aussi rechercher à ventiler très rapidement la pièce pour éviter l’inhalation de fioul qui peut provoquer maux de tête, nausée, vertige, irritation des muqueuses et autre problème respiratoire. Pour les appareils de combustion utilisant cette énergie (fioul, bois et gaz sont concernés aussi pour cette recommandation), soyez vigilant au monoxyde de carbone (CO), gaz inodore, invisible et non irritant, toxique générant un accident domestique courant (plus de 3000 par an en France) qui peut être mortel (47 morts en 2016).

Quelle solution de traitement de l’air pour soustraire ces odeurs de mazout ?

Les lieux qui ont connus une pollution par les hydrocarbures subissent une odeur persistante de soufre, benzène et autre HAP. Imprégné dans les sols, les murs, la solution efficace est d’associer une purification de l’air par charbon actif et d’oxyder les particules malodorantes par neutraliseur. Cette dernière solution est uniquement réservée et proposée par un professionnel dûment formé car elle nécessite un masque avec cartouche IP3 et un contrôle de la qualité de l’air, notamment par la gestion de l’ozone (O3). A la fin de l’opération, seul le professionnel engage sa responsabilité et confirme un lieu prêt à accueillir du public.
Vous avez une problématique d’odeur à traiter et souhaitez connaître notre solution rapide. Contactez-nous à contact@isofilter.fr

X
isofilter