Blog

Posted On mai 16, 2018 at 8:59 by / No Comments

En tant qu’exploitant, vous avez peut être réalisés ou subis des contrôles réglementaires de vos rejets atmosphériques.

Filtrer l’air chargé de particules de vernis et de peintures

L’overspray ou résidus de peinture liquide, de colles, de résines font partis de ces polluants à capter dans des filtres à air. Car certaines formulations chimiques de ces revêtements peuvent émettre des poussières, des particules fines PM10 et PM 2,5, des COV (composés organiques volatils), des HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques), des métaux lourds (chrome, plomb, nickel, colbalt, cuivre, manganèse,etc.)

Toute entreprise a l’obligation de ne pas mettre en danger la santé humaine, nuire aux ressources biologiques et aux écosystèmes, à provoquer des nuisances olfactives excessives ». Article L220-2 du code de l’environnement Titre II.

Faire le bon choix du filtre à overspray.

En ce qui concerne ISOFILTER, nous pouvons vous accompagner dans le choix du filtre à air d’extraction dans vos cabines de peinture à sec ouvertes ou fermées, que ce soit une sorbonne de peinture ou petite cabine de captation destinée à la préparation, au prototypage et pour des petites pièces, ou grande cabine de laquage pour les pièces de grandes dimensions, pulvérisation manuelle, par robot, en automatique.

Quelques exemples de constats et de recommandations :

Filtre à air d'extraction en carton plissé à inertie, installé à l'envers !
Filtre à air d’extraction en carton plissé à inertie, installé à l’envers !

Nos recommandations :

  • Installer le filtre dans le bon sens
  • Opter pour un filtre double filtration, filtre carton plissé en accordéon avec media polyester. Car une fois sèche, les résidus de peinture se désintègre en poussière et vont polluer les conduits et le ventilateur !
  • Pour gagner du temps en terme de nettoyage, appliquer un dépoussiérant liquide après les filtres, sur les parois.
Filtre paintstop en fibre de verre dans une cabine de peinture ouverte
Filtre paintstop en fibre de verre dans une cabine de peinture ouverte !

Nos recommandations :

  • Remplacer la fibre de verre par le multicouche papier
  • Avantages : éviter autant que possible l’utilisation de filtre à base de silice comme la fibre de verre + meilleure aspiration et vitesse d’air + meilleure qualité de filtration de l’overspray
Filtre métallique dans une cabine de vernissage !
Filtre métallique dans une cabine de vernissage !

Nos constats : vu la quantité de vernis pulvérisé, volume important d’overspray. Faible espace où un filtre standard à tamis ou un filtre à inertie se saturerait en dix minutes. En terme de production, ces arrêts pour remplacement ne sont pas économiquement gérables. Solution unique, installation de notre nouveau filtre pocket. Résultat : 3 jours d’utilisation avant chute des vitesses d’air. Pour l’instant, présentation de ce nouveau filtre uniquement sur rendez-vous. Si vous souhaitez un renseignement technique pour améliorer la qualité de filtration de vos résidus, contactez-nous par téléphone ou par courriel : contact@isofilter.fr

Bon à savoir :

Les cabines de peinture sont utilisées dans diverses activités artisanales et industrielles (ameublement, automobiles, aéronautiques, métallurgiques, plasturgie, naval).

L’air chargé de particules fines résiduelles de peinture liquide qui s’échappent de la cabine sera d’abord filtré par un pré-filtre primaire à moyen ou à haute capacité de rétention de overspray.

Le filtre de collecte d’overspray en amont peut inclure un seul filtre ou en plus un filtre complémentaire. Tout doit être optimisé pour collecter le plus possible de particules fines sans perdre trop de temps en terme de maintenance (changement,nettoyage et remplacement)

Le filtre à air de captation de ces polluants est conçu pour collecter et retenir les particules de vernis, peinture, encre, colle et résines contenues dans le flux d’air évacué d’une cabine de vernissage.

Quelle que soit la technique de pulvérisation utilisée, une cabine de finition peinture, une cabine de vernissage est couramment utilisée pour contenir les polluants (solvants ou non) qui s’évaporent et pour capter les micro particules fines de peinture en suspension dans l’air. Les objectifs sont de :

  • minimiser leur impact sur l’environnement
  • et de protéger les peintres contre une exposition inutile aux solvants et aux particules de peinture utilisés dans le procédé de revêtement, en particulier celles qui peuvent être toxiques.

En fait, l’utilisation de cabines de pulvérisation est très fréquente, obligatoire pour la plupart des applications de peinture liquide. De plus, les cabines de pulvérisation ont tendance à améliorer la qualité de la finition appliquée à un produit en cours de revêtement en contrôlant humidité, température, luminosité et en fournissant un environnement propre pour les opérateurs.

Dans ces cabines de pulvérisation, il est nécessaire de maintenir un flux d’air constant, régulier et uniforme. Le flux d’air constant empêche l’accumulation d’overspray partiellement séché sur un objet en cours de revêtement. Ainsi, une meilleure maîtrise de l’épaisseur procure une finition de qualité et donc un meilleur aspect visuel. De plus, les cabines de pulvérisation empêchent l’accumulation de concentrations dangereuses de vapeurs de solvants potentiellement explosives.

Pour éliminer les particules de peinture de l’air évacué d’une cabine de pulvérisation, l’utilisation courante consiste à utiliser un filtre à air en fibre de verre, en filtra carton plissé, un filtre multi-couches papier, jetable et remplaçable dès lors qu’il sera saturé de ces particules de peinture. Ces filtres peuvent se colmater rapidement avec de telles particules. Le flux d’air à travers la cabine de pulvérisation tend alors à être considérablement réduit, diminuant ainsi les vitesses d’air à l’intérieur de la cabine.

La captation et la rétention des fines gouttelettes de revêtements liquides est techniquement très différent et beaucoup plus complexe que le filtrage des particules sèches des flux d’air en mouvement en liaison, par exemple, avec un système HVAC (chauffage, ventilation et climatisation). La formulation des revêtements chimiques de finition (vernis, encre, peinture) présente un large spectre de caractéristiques physiques. Certains vernis durcis aux UV ont une faible viscosité se rapprochant de celle de l’eau, tandis que d’autres vernis à haute teneur en solides ont une viscosité se rapprochant du beurre ! Certains revêtements sèchent en quelques secondes à la température ambiante alors que d’autres sèchent très lentement.

isofilter