Blog

Posted On mai 7, 2018 at 6:57 by / No Comments

Aérer et ventiler

  • Aérer les pièces de vie quinze minutes par jour pour renouveler l’air ambiant et éviter un taux d’humidité relatif trop élevé sauf en hiver, cinq minutes par jour pour éviter les pertes de chaleur !
  • Entretenir et contrôler régulièrement l’empoussièrement des bouches d’extraction (cuisine, salle de bain et WC), les entrées d’air, (séjour et chambres) et la VMC (ventilation mécanique contrôlée) double-flux. Prévoir des filtres à air

Chauffer l’air avec modération

  • Maintenir une température ambiante comprise entre 18°C et 20°C.
  • Chauffer régulièrement toutes les pièces de votre logement et éviter trop de différence de température.
  • Soyez prudent à l’utilisation des chauffages d’appoint comme les poèles à pétrole. La combustion du pétrole libère du monoxyde de carbone (CO), du gaz carbonique (dioxyde de carbone : CO2) et de la vapeur d’eau (pour 1 litre de pétrole liquide, 1 kg de vapeur d’eau). Comme ces appareils ne sont pas raccordés à un tuyau d’évacuation, l’ensemble de ses polluants restent dans la pièce. Les conséquences possibles pour vous et ceux qui partagent votre logement ou bureau sont un risque d’intoxication au monoxyde de carbone (CO), une qualité d’air médiocre avec un développement de moisissure dû aux champignons.

Les sources d’humidité sont des lits aux moisissures

  • Dans les chambres à coucher, éviter les plantes vertes et les aquariums. Car d’une part, les plantes d’intérieur sont sources d’humidité, d’autre part, le terreau des plantes est constituée de végétaux en décomposition contribuant au développement de moisissures dont certaines sont reconnus comme allergisantes comme le ficus Benjamina, le ficus Elastica et le ficus Retusa. Ces arbustes sont les plus rencontrés en plante d’intérieurs dans nos appartements. Limitez-en leur nombre.
  • Toutes les sources d’humidité peuvent potentiellement créer des champ de moisissures et favoriser l’augmentation des acariens. Donc, ne pas faire sécher le linge dans une pièce sans aération et utiliser un raccordement adapté pour évacuer l’humidité dégagée par le sèche-linge.
  • S’il y a des moisissures visibles, effectuer rapidement un nettoyage de ces bactéries et champignons avec un détergent adapté. Si la surface contaminée est trop importante, faîtes intervenir une société de nettoyage spécialisée surtout si vous avez des problèmes allergiques et respiratoires. Soyez prudent avec l’utilisation de produits à base de chlore, comme l’eau de Javel quit peut causer des troubles respiratoires.

Dernières recommandations pour un bon air intérieur

  • Eviter autant que possible la chambre aux animaux domestiques.
  • Ne fumer pas dans votre intérieur. Profitez-en pour sortir et faire quelques pas.
  • Proscrire les parfums d’ambiance et désodorisants… qui masquent les mauvaises odeurs et libèrent des Composés Organiques Volatils (COV).
  • Soyez prudent et vigilant quant à l’utilisation des produits ménagers, tel que les produits pour nettoyer les vitres. Evitez les éthers de glycol, les dépoussiérants en aérosol pour les meubles qui dégagent des substances irritantes sous forme de micro gouttelettes fines.
  • Si vous avez d’autres conseils, transmettez-nous vos astuces à contact@isofilter.fr. Nous les partagerons à tout ceux qui souhaitent améliorer la qualité d’air intérieur.
isofilter